LES PREMIERES AUTOMOBILES

 

La diligence à vapeur d'Amédée Bollée de 1885 est impressionnante par sa taille et son poids(7000kg).

Il a repris la forme des grandes diligences , tirées par quatre chevaux qui sillonnaient la France vers 1850.

Elle pouvait transporter 16 personnes à la vitesse de 16 km/h.

Le Tilbury Panhard et Levassor (1891) est la septième voiture construite par Levassor.

Elle possède un moteur à deux cylindres de 1CV, placé à l'avant.

L'allumage se fait par deux brûleurs et la transmission par chaîne.

Le double coupé Hotchkiss de 1908 possède un moteur à six cylindres en ligne.

Le moteur à explosion par combustion interne du pétrole l'emportait et permettait la réalisation de superbes véhicules, ancêtres de nos grosses berlines haut de gamme.

Cette superbe voiture de maître Renault 1906 est une limousine .

Elle ne devait pas rouler à plus de 8 km/h en ville (vitesse d'un homme marchant vite) et à plus de 15 km/h hors agglomération (vitesse d'un homme courant).

Cette réglementation, en vigueur jusqu'en 1922, devait permettre de cohabiter à tous les usagers de la chaussée(piétons, voitures hippomobiles et automobiles).

On est loin de la vitesse autorisée aujourd'hui en ville ( 50km/h).

Cette grosse voiture à chenille conçue par Citroën participa à la " Croisière Noire"du 28 octobre 1924 au 26 juin 1925.

Elle traversa le continent Africain de Colomb-Béchar à Tananariveen parcourant 20 000km au coeur de l'Afrique.

Les roues arrière à chenille lui permettaient de rouler sur n'importe quel terrain , même le sable. Elle était complétée par une remorque.

Poursuivre la visite

Pierrefonds Morienval Armistice Le château de Compiègne Le site Gallo-Romain de Champlieu retour au menu "sorties" accueil